Suivi topographique – Grand Port Maritime de Marseille | France

Résumé du projet

Prestation réalisée :   Suivi topographique du bateau porte existant
Localisation :  Marseille, France
Voir google map
Client :  Port Marseille-Fos Spie-Batignolles
Date de début et fin de prestation :  2013 - 2016
Durée de prestation :  2 ans et 10 mois
Solutions Sixense utilisées : 

Le projet en images

Mise en place d’un dispositif d’auscultation en temps réel

Le GPMM (Grand Port Maritime de Marseille) est le premier port français et le second de Méditerranée. De nature généraliste, il traite tous types de marchandises, accueille des entrepôts et des industries.

Son envergure lui permet d’assurer une activité de réparation navale avec 9 formes de radoub pour l’accueil, la mise à sec ou encore le carénage des navires. Parmi elles, la forme 10 est la plus grande de Méditerranée.

Dans le cadre de travaux de rénovation de la forme 10, le GPMM a attribué à SPIE Batignolles la construction d’un nouveau bateau porte à l’intérieur même de celle-ci.

D’autres travaux de rénovation du port, avec notamment la construction de caissons pour les digues environnantes, confiés à Bouygues Construction, se déroulent aussi à l’intérieur de la forme.

A la demande du GPMM et compte tenu d’inspections et de diagnostics du bateau porte existant, Sixense a été chargé de mettre en place un dispositif d’auscultation en temps réel permettant de mesurer en continu le comportement de la porte et d’alerter en cas d’évolution pouvant remettre en cause la stabilité du bateau porte et la sécurité des chantiers dans la forme.

Un Cyclops a été mis en place sur le bord de la forme pour le contrôle continu des déformations du bateau porte durant la durée des travaux. Des systèmes d’alertes ont été mis en place afin d’assurer une notification immédiate aussi bien au personnel travaillant dans la forme qu’aux responsables chantiers, en cas de mouvements importants.

Les données étaient aussi accessibles en temps réel par Internet grâce à notre logiciel Geoscope.

Les chiffres-clés du projet

1 Cyclops
14 Points de mesures suivis à haute fréquence
34 Mois de suivi automatique

Références similaires