Laboratoire souterrain du Mont-Terri | Suisse

Résumé du projet

Prestation réalisée :   Système d’acquisition de données d'expérimentations sous haute disponibilité
Localisation :  Saint-Ursanne, Suisse
Voir google map
Client :  Mont-Terri Consortium, Swisstopo
Date de début et fin de prestation :  2011 - 2021
Durée de prestation :  10 ans
Solutions Sixense utilisées : 

Le projet en images

Un projet international

Le laboratoire souterrain de Mont-Terri, piloté par Swisstopo, est un établissement de recherche à proximité de St-Ursanne dans le canton du Jura en Suisse. Les études dans ce laboratoire où l’on accède par le tunnel routier du Mont-Terri portent sur l’argile à opalinus, la roche d’accueil proposée pour le futur stockage des déchets radioactifs prévu en Suisse, en couche géologique profonde.

Des partenaires issus d’Europe, des Etats-Unis, du Canada et du Japon se sont associés dans le Consortium Mont-Terri pour financer le programme et en partager les résultats.

Près de 50 expérimentations y sont menées à l’aide d’un grand nombre de capteurs répartis sur plus de 800 forages générant une quantité de données tant précieuses que nombreuses.

 

Des données sécurisées

Dans ce contexte, Sixense s’est vu confié en juin 2012, la définition, la fourniture et l’installation d’un nouveau système d’acquisition de données reposant sur la base de données d’instrumentation Geoscope.

La solution mise en place consiste en une plateforme virtuelle dotée de deux serveurs physiques. Ce choix assure la disponibilité des applications en permanence. En cas de panne d’un serveur physique, le système complet bascule sur la machine disponible sans aucune interruption (Haute Disponibilité). En outre, afin d’assurer une bonne qualité de service, une réplication de la base de données est effectuée sur un site distant dans les bureaux de Swisstopo à Berne. Le système d’acquisition installé par Sixense est autonome, sécurisé, fiable et évolutif.

Le système, opérationnel depuis juin 2014, est devenu l’outil principal d’acquisition et de stockage de données et de surveillance du laboratoire souterrain. Il permet aux différents partenaires, en tout point du globe, de se connecter à la base de données pour mener à bien leurs expérimentations en toute autonomie, via la plateforme Geoscope et en connexion VPN.

Les équipes Sixense assurent également la maintenance périodique du système et de l’architecture, à distance et sur site.

Les chiffres-clés du projet

5 100 points de mesure dans Geoscope
700 mètres de galerie
800 forages