La tour Shard of Glass | Royaume-Uni

Résumé du projet

Prestation réalisée :   Contrôle structurel en temps réel pendant la construction du gratte-ciel
Localisation :  Londres, Royaume-Uni
Voir google map
Client :  London Underground, Network Rail
Date de début et fin de prestation :  2007 - 2009
Durée de prestation :  2 ans
Solutions Sixense utilisées : 

Le projet en images

Le gratte-ciel iconique de Londres

Le « Shard of Glass » est, depuis son achèvement en 2012, un point de repère remarquable dans le ciel londonien. Au moment de son inauguration, ce bâtiment était le plus haut du Royaume-Uni et de l’Union européenne, avec un total de 87 étages et 310 m de haut.

Le Shard est construit à l’emplacement d’anciens bâtiments de bureaux de 24 étages (appelés Southwark Towers), datant des années 70, qu’il fallait démolir.

Les fondations du Shard sont coulées juste au-dessus et à coté de la station de métro « London Bridge », l’un des principaux nœuds du transport londonien.

 

Un monitoring complet pendant la construction

Afin de déterminer le comportement de la station et des tunnels du métro, un système de monitoring complet a été déployé tout au long des phases de démolition et de construction : escaliers roulants, passages piétons, salles voûtées souterraines et tunnels ont été équipés pour une surveillance en temps réel afin de garantir la sécurité des biens et des personnes sans perturber l’exploitation du réseau de transport.

Une analyse d’impact préalable sur les façades des bâtiments voisins, dont le prestigieux Guys Hospital, ainsi que des bureaux et un viaduc, a conduit à réaliser un monitoring en temps réel en surface. De plus, le sous-sol du Shard, une fois construit, a été contrôlé en permanence afin de déterminer le comportement de la structure tout au long de l’élévation du bâtiment.

Toutes les données, mesurées par des capteurs automatiques ou relevées par des géomètres, étaient collectées et traitées afin de présenter en permanence les déformations de ces structures.

Chaque semaine, un rapport de synthèse était envoyé au client, qui avait la possibilité par ailleurs et à tout moment, se connecter au système de monitoring temps réel, grâce à une connexion internet.

Les chiffres-clés du projet

+40 instruments de mesure mis en place
310 mètres de haut
87 étages

Références similaires