Plan de relance : Sixense double lauréat de l’appel à projets des « Ponts connectés »

Les collectivités territoriales manquent encore aujourd’hui d’informations basiques sur l’état de conservation de leurs ouvrages d’art courants, aussi bien pour les ponts que pour les murs de soutènement. Pour répondre à ces besoins et dans le cadre du Plan de relance et du programme d’appel à projets des « Ponts Connectés » coordonné par le Cerema, Sixense est fier d’avoir été retenu sur 2 projets : IA2 et VIVOA.

 

Le projet IA2

Le projet IA2 doit permettre la détection des affouillements pour les ponts grâce à la caractérisation d’indicateurs de santé structurelle, statiques ou dynamiques.
Ce projet doit fournir aux communes de petite taille une solution simple et innovante.
IA2 se base sur la détection de la perte de raideur d’un appui dû à l’assouplissement structurel occasionné par un affouillement. Cette solution repose sur l’utilisation d’instrumentations et de maquettes numériques. Le but d’IA2 est de déterminer pour chaque famille d’ouvrage une formule simple établissant la variation de grandeurs d’usage ainsi que des seuils d’alerte. Le projet ambitionne donc de fournir un véritable outil d’aide à la décision pour les gestionnaires de pont(s).
Ce projet est mené en partenariat avec l’Université Gustave Eiffel, le département du Lot et Cofiroute.

 

Le projet VIVOA

Le projet VIVOA fournit une solution d’inspection d’ouvrages basée sur l’analyse vidéo et l’identification automatique de désordres types grâce aux algorithmes d’IA. VIVOA permettra à l’inspecteur en charge de l’évaluation de disposer d’un support visuel numérique capable d’offrir une visite immersive et de détecter automatiquement les désordres les plus fréquents des ouvrages classiques en béton ou en maçonnerie. Le support numérique délivré par le projet VIVOA est une Visite Immersive Valorisée, que l’on pourrait comparer à un « micro street-view détaillé », centré sur un ouvrage et permettant de naviguer autour d’un pont ou le long d’un mur de soutènement.
Concrètement, VIVOA vise à agréger des solutions techniques innovantes pour offrir aux collectivités un outil pratique, performant et peu onéreux, afin qu’elles puissent être autonomes dans la création de documentation numérique de leur patrimoine courant.
Ce projet est mené en partenariat avec la Ville d’Angers et la Ville et Eurométropole de Strasbourg.

 

La vocation de ces deux projets est d’offrir aux collectivités les moyens d’assurer le suivi en continu de leurs ouvrages, en toute autonomie et à un coût abordable. Grâce au déploiement de ses technologies, Sixense est fier d’accompagner les territoires dans la gestion de leurs infrastructures.
Pascal Berger, Directeur Général de Sixense, a eu le plaisir de présenter ces projets le vendredi 23 avril sur le site du Viaduc de Millau, en présence de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports.

 

Ces deux projets vous intéressent ? N’hésitez pas à suivre nos prochaines publications pour vous tenir informés de leur avancement. 

Pour plus d’informations sur l’appel à projets des ponts connectés découvrez le dossier de presse.