Garantir la maîtrise des risques sur toute la fin du cycle de vie du Viaduc Alaskan Way

Le Viaduc de l’Alaskan Way de Seattle endommagé lors d’un tremblement de terre doit être remplacé par un tunnel pour devenir le Tunnel SR 99. Pour mener à bien ce projet et assurer la maitrise des risques, nos équipes locales ont déployé un système global de monitoring pour le tunnel de 2,9 km sous le centre de la ville. A ce dispositif s’ajoute, 4 ans plus tard, un système de monitoring de suivi de démolition du viaduc.

Le viaduc de l’Alaskan Way, achevé le 4 avril 1953, était une section surélevée de la route nationale 99 traversant le centre-ville de Seattle, en passant par le front de mer (Eliott Bay) et la zone industrielle.
En 2001, un fort tremblement de terre a endommagé l’infrastructure poussant les autorités à choisir de remplacer l’édifice, pour une grande partie, par un tunnel qui traverserait le cœur de la ville.
Afin de construire le nouveau tunnel SR 99, le plus gros tunnelier au monde, d’un diamètre de 18m, a commencé à creuser en 2013. La progression de l’impressionnante machine sous les principaux points d’intérêts de la ville, tels que Pionneer Square et le marché de Pike Place, nécessite un système conséquent de gestion et de réduction des risques.

Ce projet a demandé une attention particulière en raison de son environnement fortement urbanisé. Bâtiments, structures et réseaux existants sont exposés aux risques inhérents aux opérations de creusement du tunnel.

Pour maîtriser ces risques structurels et géotechniques il était nécessaire de mettre à disposition un vaste éventail de solutions de monitoring :  37 Cyclops (AMTS) installés sur les toits ou les murs des immeubles, des éléments d’instrumentation géotechnique en intérieur, des instruments souterrains de mesure mais aussi du monitoring en temps réel, géré directement depuis la salle de contrôle du tunnelier, ainsi que des mesures par interférométrie radar par satellite.

Toutes les données collectées ont été centralisées et gérées grâce à la plateforme d’aide à la décision BEYOND Monitoring. Une attention particulière a été portée à la conversion des données en informations « prêtes à l’emploi » pour les différentes parties prenantes du projet. Compte tenu de l’envergure et de l’environnement du projet, le programme de monitoring est le plus complet jamais mis en œuvre aux Etats-Unis.

En tant que membre important de l’équipe Tunnel foré Alaskan Way, SIXENSE a fourni un support technique hors pair, des solutions innovantes face aux challenges complexes et une attitude positive inébranlable. David Sowers, Directeur Programme Adjoint, WSDOT (Washington State Department of Transportation)

Après 4 ans de monitoring pour la construction du tunnel de remplacement, nous surveillons désormais le dernier chapitre du viaduc, sa démolition. La nouvelle mission des équipes de SIXENSE depuis 2019 consiste à surveiller les infrastructures et bâtiments à proximité du démantèlement de la longue autoroute à deux étages de 3,5 km qui domine la côte de Seattle depuis 65 ans. Dix-sept contrôleurs de vibrations surveillent la démolition et le remplissage du tunnel de Battery Street pour garantir la maitrise des risques dans cette dernière étape.

Alaskan Way photo
Alaskan Way – Seattle, USA