Diagnostic matériaux et armatures avant travaux de réhabilitation de l’Hippodrome ParisLongchamp

L’hippodrome de Longchamp à Paris doit faire peau neuve et un projet de rénovation totale doit être entrepris pour réhabiliter certains bâtiments anciens parfois dégradés par le temps et en construire d’autres. Pour définir les travaux à réaliser sur 3 bâtiments anciens dont l’ancienne tribune, EGIS à fait confiance à SIXENSE pour lui apporter la connaissance de l’état des matériaux et des structures de l’hippodrome.

Le projet « nouveau Longchamp » de modernisation de l’hippodrome au cœur du bois de Boulogne est lancé en 2015 par France Galop. D’abord inauguré en 1857 par Napoléon III, l’hippodrome a ensuite été doté de nouvelles tribunes en 1966. Un projet de rénovation complète était donc attendu depuis plusieurs années. Pour statuer sur l’ampleur, la répartition et le type de travaux nécessaires à la rénovation, le maître d’œuvre du chantier (EGIS) doit disposer d’un état des lieux exhaustif de l’état et du comportement des infrastructures historiques. Nos experts matériaux et structures ont donc étudié l’état de conservation des matériaux et le comportement des structures.

Inspections avant travaux

Avant même de commencer les investigations sur site, nos équipes ont joué les détectives pour pallier le manque de plans disponibles. Commence alors la première phase d’étude historique et documentaire pendant laquelle les archives de Grand Galop et les archives de la ville de Paris sont examinées de près. Une fois les données théoriques collectées, les investigations sur site commencent par un relevé exhaustif des géométries et des désordres. Les inspections détaillées visuelles, les investigations destructives et non destructives au corrosimètre/ pachomètre/radar ainsi que les prélèvements s’enchaînent sur 3 des principaux bâtiments à rénover. Tous les prélèvements de matériaux sont analysés dans notre laboratoire pour desceller les potentielles pathologies. Puis, la capacité portante des structures est calculée. Toutes les données collectées et les résultats de calculs sont ensuite analysés. Nos équipes proposent alors un plan global de préconisations de traitement des pathologies matériaux et de renforcement des structures porteuses. Une attention particulière à également été portée sur la sécurité lors des phases terrain en raison d’une détection de plombs sur le site historique. Nos techniciens et ingénieurs sur place ont donc travaillé avec les EPI de rigueur les protégeant de toute exposition au plomb.

Le projet de rénovation a évolué durant la phase de maîtrise d’œuvre de conception. Par conséquent, nous avons fourni à EGIS un diagnostic complémentaire de la tribune sur la partie ferraillage. Cette seconde mission a contribué au projet d’ouverture de la baie de la tribune.
Le nouvel hippodrome ParisLongchamp a ensuite ré-ouvert ses portes en avril 2018, dévoilant notamment la nouvelle tribune imaginée par Dominique Perrault (il s’agit de la tribune neuve qui a été construite récemment et non celle sur laquelle nous sommes intervenus).